Les initiatives de tourisme solidaire ne sont pas forcément responsables, alors que le tourisme responsable est toujours solidaire


image

Nous poursuivons notre série “Vision d’ailleurs” pour comprendre le tourisme & son évolution dans d’autres pays, notamment pour saisir les enjeux du tourisme durable au-delà de nos frontières. Focus sur l’Espagne avec Susana Conde, fondatrice et directrice d’Agrotravel, basée à Vitori-Gasteiz au Pays Basque.

Susana, qui es-tu ? Quel est ton parcours pour être désormais consultante en tourisme durable basée en Espagne, à Vitoria-Gasteiz ?

Bonjour, je suis la fondatrice et directrice d’Agrotravel, une entreprise pionnière en Espagne, spécialisée en tourisme responsable et durable. Nous sommes une agence de voyages qui opère près de cinquante destinations à travers le monde et la première agence réceptive de tourisme responsable en Espagne. Je suis aussi associée et responsable du marché européen de Totonal, un tour-opérateur mexicain lui aussi spécialisé dans le tourisme responsable. J’accompagne aussi des territoires, des organismes et des entreprises touristiques dans leur développement en tant que consultante. J’organise et donne des formations destinées à des professionnels et à des étudiants sur les différents aspects du tourisme responsable. Nous sommes notamment spécialisés dans le marketing du tourisme durable, ainsi que dans le développement, la promotion et la commercialisation de produits touristiques responsables.  

image

Cette évolution qu’a connue l’entreprise ainsi que l’expérience et les connaissances acquises nous ont permis de nous positionner comme consultants de référence en Espagne. De plus, nous possédons une vision globale et intégrale des dynamiques du secteur grâce à notre participation et notre implication dans la majorité des réseaux européens et internationaux de tourisme durable.

En France, nous avons une véritable problématique d’image perçue du tourisme durable avec de nombreux noms différents utilisés (responsable, équitable, solidaire, écotourisme, etc.) et pas mal de stéréotypes sur les produits vendus. Est-ce la même chose pour les Espagnols ? Y a-t-il un consensus sur un nom utilisé ? L’image perçue est-elle la bonne ?

Non seulement ce problème et cette confusion existent aussi en Espagne, mais en plus, le sujet en général souffre d’une méconnaissance plus grande qu’en France. Cette année, il semble que les voyageurs commencent à s’intéresser à tout ce que l’on appelle tourisme solidaire (plus que tourisme responsable). Cela montre cette confusion, puisque d’après nous, toutes les initiatives de tourisme solidaire ne sont pas forcément responsables, alors que le tourisme responsable est toujours solidaire.

image

Je crois fermement que nous devons continuer de promouvoir le concept de tourisme responsable, qui est beaucoup plus large et complet, et qui ne se limite pas seulement à des pays en développement et à un public spécifique, mais qui peut se développer et s’appliquer dans toutes les destinations du monde et pour n’importe quel type de voyage.

Concernant les labels et certifications, comment cela se passe-t-il en Espagne ? Y a –t-il des labels reconnus par le grand public ou par les professionnels à la fois dans l’hôtellerie et dans le tour-operating ?

A ce niveau là aussi, il existe une certaine méconnaissance de la part des voyageurs espagnols qui ne portent que peu d’intérêt aux différentes certifications et labels du tourisme durable. Je pense que les certifications les plus reconnues sont les basiques de gestion environnementale comme ISO14000, puisque le public a l’habitude de les voir dans d’autres secteurs. La Charte Européenne du Tourisme Durable dans les Espaces Protégés semble aussi jouir d’une certaine reconnaissance, mais il ne s’agit pas d’une certification à proprement parler.

Chez les professionnels du secteur aussi, il existe un manque de connaissance et de formation dans ce domaine. Nous, les spécialistes du tourisme responsable qui travaillons en Espagne, avons quelques certifications de référence, reconnues au niveau européen ou international, comme La Clef Verte, GreenGlobe, Earthcheck, Biosphereou encore Travelife.

Nous redoutons le moment du ‘boom’ des certifications du tourisme durable en Espagne, car le public étant peu averti, toutes les entreprises vont commencer à se réclamer du tourisme responsable, et nous craignons le phénomène de greenwashing.

Pour cette raison, nous nous attachons depuis le début à sensibiliser le public en transmettant les vraies valeurs du tourisme responsable, afin de lutter contre cette confusion.

Nous espérons que, rapidement, toutes et tous, voyageurs et professionnels du secteur touristique, nous promouvrons et nous nous engagerons en faveur d’un tourisme plus durable et respectueux.

 

Interview réalisée par Isabelle Rohan (Suivez-moi)

Acerca de TurismoResponsablebyAgrotravel

*Member of Board of Directors Of Global Sustainable Tourism Council GSTC. *Member of Board of Foundation for European Sustainable Tourism FEST. *International associate director of the Center for Research, Development and Innovation in Tourism CIDTUR (Perú) *Manager Director of Agrotravel Turismo Responsable, Green Euskadi andTotonal Viajes que iluminan -México- *Speaker at Conferences, Sustainable Events Management, Workshops and Meetings to promote responsible and sustainable tourism *Consultant and trainer in responsible and sustainable tourism area.

Publicado el 21/07/2015 en EXPERIENCIAS RESPONSABLES, NOTICIAS SOBRE TURISMO RESPONSABLE y etiquetado en , , , , , , , , , , , , . Guarda el enlace permanente. Deja un comentario.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: